Mon ex et moi avons une petite fille de 8 ans. Étant très prise par son travail, j'en ai la garde exclusive et elle le temps des vacances.

Depuis notre séparation, je n'ai pas refait ma vie mis à part des histoires par ci par là.

Pour faire la liaison avec sa maîtresse, ma fille a un cahier où cette dernière note différentes infos comme par exemple les réunions parents/professeurs.

Justement, il y en a une la semaine prochaine.

Pour être plus tranquille, je demande à chaque fois à ma mère de la garder.

Le jour j arrive. Je me dépêche pour passer dans les premiers mais sa maîtresse a fait une liste et bien évidemment je suis le dernier.

Je n'ai plus qu'à patienter et attendre gentiment mon tour.

C'est une femme qui avoisine les 50 ans. Néanmoins, on est loin des clichés de la vieille femme habillée classique à l'air peu sympathique.

Au contraire, elle est plutôt décontractée avec un physique fort agréable pour une personne de son âge.

Mon tour arrive enfin. Elle commence à me parler de ma puce et comme je m'en doutais tout va bien.

Après avoir fait le point, je vois qu'elle a encore envie de parler et me lance des regards sortant du contexte papa/maîtresse.

Tout en me parlant, elle caresse ma jambe avec son pied.

Je suis mal à l'aise mais pour être honnête, cela m'excite un peu. Il faut dire que j'ai en face de moi une femme mature française de 20 ans de plus que moi mais qui a une paire de seins à en faire bander plus d'uns.

Elle se montre alors de plus en plus insistante. D'un coup, elle se lève et passe sous le bureau.

Elle sort ma queue de mon calbute et la prend dans sa bouche. En deux secondes elle se dresse direct dans sa bouche. Il faut dire qu'elle me suce à la perfection !

Je la vois caresser son minou tout en me pompant. Je ne veux pas en rester là et souhaite voir ce qu'il se cache derrière cette mature française.

Je lui demande de se relever et ôte sa jupe tout comme sa petite culotte.

Je la prends sur moi puis elle s'empale direct sur ma bite.

La coquine commence alors à carrément s'exciter sur ma verge.

J'ai ses seins juste en face de mon visage. Je lui déboutonne son chemisier afin de les voir de plus près mais surtout d'y goûter. Ses tétons sont durcis d'excitation. Je m'amuse à les mordre puis à les pincer.

À travers ses petits gémissements, je sens qu'elle ne va pas tarder à jouir.

Je mets alors à frotter son clito de plus en plus fort. S'en est trop pour elle qui se lâche et jouit fortement.

Dans la lancée, elle se lève et revient me sucer. Même pas trois minutes ont suffit à me faire décharger tout mon jus au fond de sa gorge.

Je ne pensais jamais pouvoir baiser une femme plus âgée que moi.

Cependant, j'en garde un très bon souvenir.